Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

siège social :

lieu-dit « Champrond »

73720 Queige, France

www.kahunavision.com

KAHUNAVISION – S.a.r.l. au capital de 7600 €

R.C.S. Albertville 448 031 435 – Siret 448 031 435 00010 – APE 221A

n° TVA intracommunautaire FR43 448 031 435 00010


KAHUNA

é d i t i o n s

Publication du livre intitulé « Hubert du Beaufortain »

Queige, le 29 décembre 2010. La s.a.r.l. KAHUNAVISION annonce la publication du livre intitulé Hubert

du Beaufortain, randonnée littéraire en 80 étapes sur le sentier de vie d’Hubert Favre dont le confesseurrédacteur

est Patrick Jagou.


Présenté sous la forme d’un abécédaire aussi inattendu que concis, ce livre répond aux questions

suivantes : est-il vrai qu’Hubert Favre a été l’ami de l’écrivain Roger Frison-Roche et d’Hubert Beuve-

Méry, le fondateur du journal Le Monde, et qu’il tutoie trois ministres ? Utilise-t-il vraiment des tranches

de fromage de Beaufort sur lesquelles il fait graver son nom comme cartes de visite ? A-t-il gagné le pari

insensé de gravir le Mont Blanc en marchant à reculons ? Est-il réellement xénophile ? Est-il

l’ambassadeur, la mémoire ou l’Indien de la mythique Principauté du Beaufortain ? Va-t-il devenir

centenaire comme il le clame à longueur de journées et, si oui, quel est le secret de sa longévité ? Est-il

l’un des derniers patriarches de la « vallée aux mille chalets » ou un aimable hurluberlu ? Finalement,

qui est Hubert Favre ?


À une époque où chaque jour apporte son tombereau de mauvaises nouvelles, le fait est qu’il se dégage

de la personnalité hors-normes d’Hubert (dont l’arbre généalogique en Beaufortain remonte à 1665) un

optimisme, un humour, une autodérision, une légèreté de l’être, une philosophie de la vie qui, dans le

contexte actuel, sont plus efficaces pour combattre la sinistrose ambiante que tous les médicaments

anxiolytiques de la pharmacopée occidentale. Toutes ces caractéristiques entremêlées de sa

personnalité, le livre les restitue au plus juste pour le bonheur de ses lecteurs !


Au sujet de sa genèse, Patrick Jagou déclare : « du mois de novembre 2007 à celui de mai 2009, Hubert

et moi, nous nous sommes vus tous les lundis pendant une heure et demi à l’exception des vacances

scolaires. Durant ces rencontres réalisées en apnée, en dehors de l’espace-temps, je l’ai aidé à

accoucher de l’histoire (souvent drôle, parfois douloureuse...) de sa vie, devenant ainsi son confesseurrédacteur.

Peu à peu, au fil de nos entretiens, la confiance s’est installée. Et, au fur et à mesure, une petite

musique à deux voix est née, au début ténue, puis de plus en plus hardie, petite musique dont j’ai

essayé de retranscrire les notes sur le papier.


Je l’avoue, le résultat est étonnant : il me surprend agréablement. En tous cas, je crois qu’il traduit assez

fidèlement le plaisir que l’exercice nous a procuré, lui en me parlant, moi en l’écoutant.

En ce début de XXIe siècle, le jeunisme ambiant essaie de nous convaincre que l’âge rime avec les

mots "décrépitude" et "mort". La fréquentation de ce vieux jeune homme enthousiaste qu’est Hubert m’a

rappelé qu’au contraire, l’âge est synonyme de sagesse.


Lors de nos entretiens, à de nombreuses reprises, je me suis revu lorsque, enfant, j’écoutais

religieusement mon grand-père me raconter la guerre de 14-18 pendant des heures. Il était la voix et

j’étais l’oreille. Il était le sage et j’étais le disciple. Lui prenait un plaisir manifeste à me raconter ce qu’il

avait vécu de bon et de mauvais, à me décrire les chausse-trappes et les miracles de la vie. Quant à

moi, il ne me serait pas venu à l’idée de mettre sa parole en doute : je buvais ses paroles, je m’en

sentais nourri, fertilisé. J’avais l’impression que ses mots m’aidaient à grandir.


 

2


KAHUNA

V*IS*ION

é d i t i o n s

Et bien, voyez-vous, avec Hubert, j’ai retrouvé cette impression et tout le mal que je vous souhaite, c’est

de l’éprouver à votre tour, car l’expérience que, lui et moi, nous avons vécue n’est pas anodine. Au

contraire, ce dont il s’agit ici, c’est, ni plus ni moins, la transmission du savoir d’une génération à l’autre

(Hubert a l’âge qu’aurait eu mon père s’il était encore vivant), c’est l’essence de ce que l’on nomme "lien

intergénérationnel", car, dans nos entretiens, Hubert a donné le meilleur de lui-même.

Quelle est cette société qui juge ses cadres "trop vieux, trop chers" dès qu’ils ont atteint l’âge de 45 ans

et qui cache ses aînés dans des mouroirs grimés en "maisons de retraites" ? Que peut-elle bâtir de

solide si elle ne capitalise pas sur l’expérience des générations précédentes ? Rien. C’est la raison pour

laquelle j’ai entrepris de réaliser des portraits de personnages de la trempe d’Hubert afin de laisser à

notre descendance des cartes aptes à la guider sur son propre sentier de vie et quelques panneaux

indicateurs qui fassent sens. »


Où acheter ce livre ?

Hubert du Beaufortain est en vente sur le site Internet des éditions KAHUNAVISION accessible à

l’adresse http://www.kahunavision.com ou par téléphone au 04-79-38-35-11. On le trouve aussi dans

toutes les Maisons de la Presse du Beaufortain (Arêches, Beaufort, Hauteluce et Les Saisies), ainsi

qu’au Café du Mirantin de Queige, à l’Intermarché de Villard-sur-Doron, à la librairie des Bauges

d’Albertville et à la librairie Garin de Chambéry.


À propos du confesseur-rédacteur

Né en 1955, Patrick Jagou est titulaire d'un diplôme d'ingénieur ENSAM (Bo75). Après ses études, il a

purgé une peine de vingt-et-un ans de travaux forcés en entreprises multinationales américaines qui,

dans son esprit, représente « le temps de la souffrance ». Puis, pendant six années qu’il nomme « le

temps de la réflexion », il a vécu au sud de la Chine, sur l’île de Taïwan, où il a eu l’opportunité

d’approfondir ses connaissances en matière de philosophies extrême-orientales dont il avait entrepris

l’étude dès 1988. Enfin, depuis son retour en France effectué à la mi-2007, est venu pour lui « le temps

de l’action ». Il a abandonné la ville et s’est installé à la montagne, en Savoie, dans la verte vallée du

Beaufortain où il est devenu gentleman-farmer, auteur et éditeur.


À propos de KAHUNAVISION

La s.a.r.l. KAHUNAVISION est une maison d’édition (code APE : 221A) dont la mission principale est de

publier et de distribuer les livres de Patrick Jagou, en particulier sa saga des Meetchongs.

En parallèle, KAHUNAVISION aide les particuliers qui le désirent à accoucher sans douleur de l’histoire

de leur vie au moyen d’une prestation de services qui s’intitule « rédaction de biographies », aux

conditions que leur profil appartienne à la catégorie littéraire des Meetchongs (ou des Meetchonguettes)

et que leur biographie puisse entrer dans l'une des cinq catégories suivantes : visions

meetchonguiennes, visions beaufortaines, visions savoisiennes, visions chrétiennes, visions

himalayennes. Enfin, le cas échéant et grâce à sa structure de microédition, KAHUNAVISION est en

mesure d’assurer la publication et la distribution des biographies ainsi produites, pour peu que les

tirages ne dépassent pas quelques centaines d’exemplaires.

Pour en savoir plus sur KAHUNAVISION, visitez le site www.kahunavision.com.

 

3

KAHUNA

V*IS*ION

é d i t i o n s

Droit des marques

La marque « kahunavision » (assortie de son logo) est une marque déposée à l'Institut National de la

Propriété Industrielle (INPI) par la s.a.r.l. KAHUNAVISION.

La marque « meetchong » (assortie de son logo) est une marque déposée à l'Institut National de la

Propriété Industrielle (INPI) par Patrick Jagou.

La reproduction, l’imitation, l’utilisation ou l’apposition de ces marques, sans avoir obtenu l’autorisation

préalable de leur propriétaire, est strictement interdite et constitue un délit de contrefaçon sévèrement

puni par la loi.

Contact

􀂁 contact@kahunavision.com

􀂫 04-79-38-35-11

 

Partager cette page

Repost0

Présentation

  • : Le blog de e.n.albertville.over-blog.com
  • : pour suivre la préparation des retrouvailles des anciens élèves de l'École Normale d'instituteurs d'Albertville en Savoie, à l'occasion des 150 ans du rattachement de la Savoie à la France
  • Contact

Recherche